LECON A TIRER ET DECISION A PRENDRE

Après une observation du phénomène de téléphone dans la société actuelle, nous avons intérêt à vous faire comprendre ici que ce fléau est loin d’être l’apanage des jeunes générations. Ce phénomène s’est répandu d’une façon foudroyante dans la vie courante.

lecasinoenligne

Aujourd’hui vous pouvez constater avec moi que l’innovation des smartphones a fait l’apanage de cette pratique qu’à tel point qu’il y a plus des désavantages du téléphone que les avantages. On moment ou le téléphone servait juste que pour la communication et les SMS, rien de pareil n’était observé. Mais au-delà de toute tentative d’interdiction, il serait mieux de tenter de limiter les accès que d’en abolir. Car ces mêmes outils nous aident énormément à accomplir beaucoup de nos taches tant scolaires que professionnelles. Et voilà arrivé la crainte qu’avait Albert Einstein : « je crains le jour ou la technologie surpassera nos échanges humains. Le monde aura une génération d’idiots ».

telephone au stade

Pour des raisons de chercher à améliorer la performance des élèves, certaines écoles se sont décidées à interdire l’utilisation des téléphones au sein de l’école. Un constant positif a été fait suite à ces écoles qu’elles fournissent des bons résultats. Il faut aussi comprendre que les élèves les plus faibles sont susceptibles d’être distraits par les outils comme le téléphone portable, alors ceux qui sont intelligents ont plus tendance à se concentrer à l’école. Dans cette initiative, certaines écoles autorisent l’utilisation des téléphones, mais avec bien de conditions. Comme le collège SAINT-EXUPERY de France qui à instaurer la charte d’utilisation des téléphones portables  aux élèves.

En faisant une analyse systématique de l’utilisation des téléphones par les élèves, vous constaterez que cet outil ne présente pas un danger en soi. Mais alors, il revient à la responsabilité de l’établissement scolaire de pouvoir créer de règlement à ce sujet. Sur ce fait, des sanctions bien exemplaires doivent être appliquées aux forfaiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *